Date de publication : le • Modifié le 21 mai 2021 • Temps de lecture : 2 min.

Assurances-vie

Assurances-vie

« Je veux donner du sens à mon épargne, tout en continuant à la faire fructifier et à en profiter de mon vivant. »

METTEZ DU CŒUR DANS VOTRE ÉPARGNE

Vous souhaitez financer un de nos projets grâce à votre épargne ? Vous pouvez souscrire un contrat d’assurance-vie auprès de votre banque ou assureur. Vous pouvez également modifier un contrat existant.
Dans tous les cas, vous êtes assuré(e) que l’intégralité de votre épargne servira à financer nos missions.
Tous les contrats permettent de désigner qui vous voulez en toute liberté.

Vous avez trois possibilités de contrat :

L’ASSURANCE-VIE, DITE « EN CAS DE VIE »

vous percevez le capital et les intérêts de votre vivant, vous pouvez nous les reverser sous forme de don à l’issue de votre contrat et bénéficier d’une exonération fiscale.

L’ASSURANCE-VIE, DITE « EN CAS DE DÉCÈS »

soit un contrat hors succession. Vous nous ferez bénéficier du capital et des intérêts après votre décès.

L’ASSURANCE-VIE, DITE « MIXTE »

le versement d’un capital ou d’une rente sont garantis, pour vous-même tout au long de votre vie, et à la Fédération Française de Cardiologie en cas de décès.

LA CLAUSE BÉNÉFICIAIRE

Sans bénéficiaire, les capitaux de votre contrat intègrent votre actif successoral, avec deux conséquences :

  • Vos capitaux seront soumis aux droits de succession et ne profiteront pas du régime fiscal avantageux de l’assurance-vie.
  • Leur répartition entre vos héritiers se fera selon les règles de droit commun, vous privant ainsi de la possibilité de privilégier un tiers ou d’en faire bénéficier la Fédération Française de Cardiologie.

Vous pouvez nous aider financièrement en inscrivant simplement la Fédération Française de Cardiologie – 5 rue des Colonnes du Trône – 75012 Paris comme bénéficiaire de tout ou partie de votre capital.

LES FORMALITÉS

Vous pouvez désigner un bénéficiaire ou en changer très facilement :

  • Sur le bulletin de souscription ou par avenant au contrat
  • Par simple lettre à l’assureur, écrite, datée et signée de votre main
  • Par testament, en faisant clairement état du contrat d’assurance et, de préférence, en informant l’assureur que la désignation est réalisée de cette façon.

Pour nous soutenir, il vous suffit d’inscrire simplement la Fédération Française de Cardiologie – 5 rue des Colonnes du Trône – 75012 Paris comme bénéficiaire de tout ou partie de votre capital.

Dans tous les cas, votre clause doit indiquer vos nom, prénom et date de naissance, votre adresse, le nom et/ou le numéro du contrat, le lieu de sa rédaction. Si elle fait référence à une clause testamentaire, n’oubliez pas de préciser les coordonnées du notaire concerné.

Le département libéralités : engagement, confiance et discrétion

Transmettre, c’est agir sur le long terme pour le bien des malades et de leur famille. 

Nos ressources proviennent avant tout de la générosité du public. De fait, elles sont vitales au financement de toutes nos actions de soutien  à la recherche, de prévention et d’accompagnement des malades.

En 10 ans, grâce à vous, plus de 9 millions d’euros ont permis le financement de l’ordre de 300 projets de recherche. 

Foire aux questions

J’ai déjà une assurance-vie, je souhaite vous ajouter à mes autres bénéficiaires. Comment faire ?

C’est très simple. Il vous faut juste adresser une lettre à votre banque ou votre assureur, en nous nommant bénéficiaire d’une partie de votre capital et en lui indiquant nos coordonnées : Fédération Française de Cardiologie – 5 rue des Colonnes du Trône – 75012 Paris. Nous pouvons vous donner un modèle de lettre si cela vous est utile.

Comment être sûre que vous serez informés ?

Faites-nous part de votre choix. Nous conseillons à nos donateurs de nous informer de l’existence de ce type de contrat ou de le faire apparaître dans leur testament s’ils en ont fait un. Ceci nous permettra de nous rapprocher de l’assureur le moment venu.

Mes assurances-vie rentrent-elles dans ma succession ?

Dans la majeure partie des cas, non. Ce type de contrat vous permet de favoriser un proche ou une association sans que le montant soit intégré dans vos actifs successoraux. Toutefois, il vaut mieux en parler à votre notaire, qui restera toujours votre meilleur conseiller.

Glossaire :

Bénéficiaire

Bénéficiaire

celui que vous avez désigné pour recevoir le capital et les intérêts de votre contrat.

Capital

Capital

montant que vous avez investi dans votre assurance-vie.

Clause bénéficiaire

Clause bénéficiaire

c’est l’expression de votre volonté concernant le(s) bénéficiaire(s) de votre assurance-vie.

Contrat hors succession

Contrat hors succession

contrat en marge de la succession, spécialement fait dans un but déterminé.

Clause testamentaire

Clause testamentaire

Vous pouvez insérer différentes dispositions dans votre testament ; celles-ci s’appellent les clauses testamentaires.

Les sujets associés