Date de publication : le • Modifié le 21 mai 2021 • Temps de lecture : 2 min.

Notre histoire

Notre histoire

Fondée en 1964 par deux cardiologues chercheurs et cliniciens,  les professeurs Jean Lenègre et Pierre Soulié, notre association lutte depuis plus de 50 ans contre les maladies cardiovasculaires, seconde cause de mortalité en France avec environ 150 000 décès par an.

Reconnue d’utilité publique depuis 1977, la Fédération Française de Cardiologie mène ses actions sans subvention de l’Etat. Nos moyens financiers proviennent essentiellement de la générosité de nos donateurs (dons, legs, donations ou assurance vie…) et de l’aide de nos entreprises partenaires (mécénat, dons). Nos dirigeants sont des cardiologues bénévoles.

Chiffres clés

Notre association regroupe sur tout le territoire :

  • 300 cardiologues bénévoles,
  • 27 Associations Régionales,
  • plus de 263 Clubs Cœur et Santé,
  • 2 000 bénévoles,
  • 20 salariés au siège de l’association,
  • Plus de 18 000 malades en phase en réadaptation cardiaque (phase III) au sein des Clubs Cœur et Santé
beenhere

Consultez les statuts de la Fédération Française de cardiologie

TÉLÉCHARGER

Nos missions

« Chaque jour en France, plus de 400 personnes décèdent d’une maladie cardiovasculaire.

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité chez les femmes ainsi que chez les hommes de plus de 65 ans.

Elles restent encore trop souvent sous-estimées. La connaissance et la prise en compte des facteurs de risque sont les moyens de lutte les plus efficaces. C’est pourquoi la Fédération Française de Cardiologie fait de l’information et de la prévention ses meilleures armes pour faire reculer les maladies cardiovasculaires.

Avec près de 55 projets financés en 2019 pour un montant d’environ 3 millions d’euros, nous jouons un rôle déterminant dans le soutien et le financement de la recherche en cardiologie.

Nous considérons également l’accompagnement des malades en phase de réadaptation cardiaque comme l’une de nos principales priorités, et ce, partout en France.

Enfin, nous contribuons activement à l’information du public aux gestes qui sauvent, qui sont pour nous un geste citoyen. »

Professeur Alain Furber, Président de la Fédération Française de Cardiologie

Nos 4 missions prioritaires:

Les sujets associés